ACCUEIL À PROPOS CRÉDITS

RETOUR AUX CHAPITRES

Chapitre II

L’ENFANT, UN ÊTRE À FORMER

NOUVEAUX LIEUX, NOUVELLES INSTITUTIONS

DES RÉGENTS ET D’ANCIENS ÉLÈVES TÉMOIGNENT

BIBLIOTHÈQUE SONORE

Poudlard avant la lettre... ?

2.2.2.3. Poudlard avant la lettre...?

L’abbaye de Thélème qu’imagine Rabelais est un lieu idéal où les jeunes gens de la noblesse, où les demoiselles également, sont si bien éduqués qu’ils savent tous lire, écrire, chanter, jouer d’instruments de musique, parler cinq ou six langues étrangères et composer dans ces langues des textes en prose comme des poèmes versifiés. Ce magnifique résultat semble acquis sans peine et sans effort, sans leçons fastidieuses, comme par magie.

Serait-ce la magie du lieu ? Il est vrai qu’ils vivent dans un bâtiment décrit comme cent fois plus magnifique que le château de Bonnivet. Cet élégant château de la Renaissance (aujourd’hui disparu), qui venait alors d’être construit en Poitou, avait frappé l’esprit des contemporains non seulement pour ses dimensions grandioses, mais aussi pour son escalier d’honneur et ses décors sculptés annonçant l’architecture de Chambord. Dans le manoir des Thélémites, comme dans une demeure princière, de belles bibliothèques sont à la disposition des pensionnaires, avec des livres en grec, latin, hébreu, français, italien et espagnol. Le loisir et les jeux collectifs y occupent une place de choix. Loin de tout chahut, la concorde et l’harmonie y règnent. Même l’amour y a droit de cité.

Poudlard avant la lettre... ?

2.2.2.3. Poudlard avant la lettre...?

L’abbaye de Thélème qu’imagine Rabelais est un lieu idéal où les jeunes gens de la noblesse, où les demoiselles également, sont si bien éduqués qu’ils savent tous lire, écrire, chanter, jouer d’instruments de musique, parler cinq ou six langues étrangères et composer dans ces langues des textes en prose comme des poèmes versifiés. Ce magnifique résultat semble acquis sans peine et sans effort, sans leçons fastidieuses, comme par magie.

Serait-ce la magie du lieu ? Il est vrai qu’ils vivent dans un bâtiment décrit comme cent fois plus magnifique que le château de Bonnivet. Cet élégant château de la Renaissance (aujourd’hui disparu), qui venait alors d’être construit en Poitou, avait frappé l’esprit des contemporains non seulement pour ses dimensions grandioses, mais aussi pour son escalier d’honneur et ses décors sculptés annonçant l’architecture de Chambord. Dans le manoir des Thélémites, comme dans une demeure princière, de belles bibliothèques sont à la disposition des pensionnaires, avec des livres en grec, latin, hébreu, français, italien et espagnol. Le loisir et les jeux collectifs y occupent une place de choix. Loin de tout chahut, la concorde et l’harmonie y règnent. Même l’amour y a droit de cité.

Poudlard avant la lettre... ?

2.2.2.3. Poudlard avant la lettre...?

L’abbaye de Thélème qu’imagine Rabelais est un lieu idéal où les jeunes gens de la noblesse, où les demoiselles également, sont si bien éduqués qu’ils savent tous lire, écrire, chanter, jouer d’instruments de musique, parler cinq ou six langues étrangères et composer dans ces langues des textes en prose comme des poèmes versifiés. Ce magnifique résultat semble acquis sans peine et sans effort, sans leçons fastidieuses, comme par magie.

Serait-ce la magie du lieu ? Il est vrai qu’ils vivent dans un bâtiment décrit comme cent fois plus magnifique que le château de Bonnivet. Cet élégant château de la Renaissance (aujourd’hui disparu), qui venait alors d’être construit en Poitou, avait frappé l’esprit des contemporains non seulement pour ses dimensions grandioses, mais aussi pour son escalier d’honneur et ses décors sculptés annonçant l’architecture de Chambord. Dans le manoir des Thélémites, comme dans une demeure princière, de belles bibliothèques sont à la disposition des pensionnaires, avec des livres en grec, latin, hébreu, français, italien et espagnol. Le loisir et les jeux collectifs y occupent une place de choix. Loin de tout chahut, la concorde et l’harmonie y règnent. Même l’amour y a droit de cité.

À CONSULTER...

Poudlard avant la lettre... ?

2.2.2.3. Poudlard avant la lettre...?

L’abbaye de Thélème qu’imagine Rabelais est un lieu idéal où les jeunes gens de la noblesse, où les demoiselles également, sont si bien éduqués qu’ils savent tous lire, écrire, chanter, jouer d’instruments de musique, parler cinq ou six langues étrangères et composer dans ces langues des textes en prose comme des poèmes versifiés. Ce magnifique résultat semble acquis sans peine et sans effort, sans leçons fastidieuses, comme par magie.

Serait-ce la magie du lieu ? Il est vrai qu’ils vivent dans un bâtiment décrit comme cent fois plus magnifique que le château de Bonnivet. Cet élégant château de la Renaissance (aujourd’hui disparu), qui venait alors d’être construit en Poitou, avait frappé l’esprit des contemporains non seulement pour ses dimensions grandioses, mais aussi pour son escalier d’honneur et ses décors sculptés annonçant l’architecture de Chambord. Dans le manoir des Thélémites, comme dans une demeure princière, de belles bibliothèques sont à la disposition des pensionnaires, avec des livres en grec, latin, hébreu, français, italien et espagnol. Le loisir et les jeux collectifs y occupent une place de choix. Loin de tout chahut, la concorde et l’harmonie y règnent. Même l’amour y a droit de cité.

Plan de l’exposition :

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes