Revisiter l'ancestralité aux Antilles. Usages anciens et nouveaux de nomination des ancêtres à la Martinique

Citer ce document

Christine Chivallon, “Revisiter l'ancestralité aux Antilles. Usages anciens et nouveaux de nomination des ancêtres à la Martinique,” Portail documentaire EnJeu[x], consulté le 19 juin 2019, https://collections.enfance-jeunesse.fr/items/show/1231.

Métadonnées complètes


Warning: Missing argument 1 for is_allowed(), called in /home/enjeux/htdocs/omeka/themes/omeka-bootswatch-themes/items/show.php on line 78 and defined in /home/enjeux/htdocs/omeka/application/libraries/globals.php on line 3469

Warning: Missing argument 2 for is_allowed(), called in /home/enjeux/htdocs/omeka/themes/omeka-bootswatch-themes/items/show.php on line 78 and defined in /home/enjeux/htdocs/omeka/application/libraries/globals.php on line 3469

Notice: Undefined variable: resource in /home/enjeux/htdocs/omeka/application/libraries/globals.php on line 3479

Notice: Undefined variable: resource in /home/enjeux/htdocs/omeka/application/libraries/globals.php on line 3484

Notice: Undefined variable: privilege in /home/enjeux/htdocs/omeka/application/libraries/globals.php on line 3484
Statut du documentPublic
TitreRevisiter l'ancestralité aux Antilles. Usages anciens et nouveaux de nomination des ancêtres à la Martinique
CréateurChristine Chivallon
Date2014
TypeJournal Article
AuthorChristine Chivallon
Type de contenuJournal Article
Abstract NoteLa question de l’ancestralité aux Antilles et à la Martinique en particulier est à considérer en rapport avec le système oppressif de l’esclavage ayant formé un obstacle à la formation de lignées reconnues. Les processus de nomination commandés de manière arbitraire par les autorités coloniales lors de l’abolition de l’esclavage ont renforcé la vision d’une société entièrement dépossédée d’elle-même. Certains, comme Édouard Glissant, ont vu dans ces procédures administratives la quintessence de l’atteinte profonde portée à la reconnaissance de soi. Dans cet article, je voudrais montrer qu’en dépit des dispositifs coloniaux de nomination, le patronyme a été le lieu d’un investissement intense s’offrant comme l’outil par excellence de désignation durable de lignées arrachées à l’univers des plantations. Je m’appuierai sur une recherche conduite auprès de descendants des protagonistes d’une insurrection anticoloniale datant de 1870 pour montrer l’attachement profond au patronyme et aux liens sociaux qu’il a permis de souder autour des ressources de l’ancestralité localisée. Je m’intéresserai également aux nouvelles expressions de l’ancestralité redevables de la scène publique mémorielle actuelle pour montrer comment la création de la catégorie « descendants d’esclaves » diffère de cette mémoire généalogique transmise, sans pour autant être le produit d’une invention détachée de l’expérience historique.
Date2014
Issue1
Pages101-122
Publication TitleCivilisations
TitreRevisiter l'ancestralité aux Antilles. Usages anciens et nouveaux de nomination des ancêtres à la Martinique
URLhdl:10670/1.ruhi27
Volume63

Formats d'export