Le site est en maintenance. Des problèmes d'affichage peuvent apparaître.
ACCUEIL À PROPOS CRÉDITS

RETOUR AUX CHAPITRES

Chapitre I

L’ENFANT, UN ÊTRE À FORMER

NOUVEAUX LIEUX, NOUVELLES INSTITUTIONS

DES RÉGENTS ET D’ANCIENS ÉLÈVES TÉMOIGNENT

BIBLIOTHÈQUE SONORE

Un enfant n’est pas un adulte en miniature, mais possède sa nature propre qu’il faut apprendre à connaître, respecter, façonner. Le cerveau enfantin est mou, chaud et humide, tout s’y imprime plus facilement, disent certains. D’autres parlent de dressage, cherchent à se mettre à hauteur d’enfant et préconisent des méthodes pédagogiques nouvelles. Les humanistes sont des chrétiens passionnés par l’Antiquité. Ils chantent les bienfaits des langues anciennes et de l’instruction profane et religieuse, mais aussi du jeu, du sport, de l’observation, des voyages… Comment former l’enfant, cette créature malléable et fragile que nos chers humanistes découvrent ?

Un enfant n’est pas un adulte en miniature, mais possède sa nature propre qu’il faut apprendre à connaître, respecter, façonner. Le cerveau enfantin est mou, chaud et humide, tout s’y imprime plus facilement, disent certains. D’autres parlent de dressage, cherchent à se mettre à hauteur d’enfant et préconisent des méthodes pédagogiques nouvelles. Les humanistes sont des chrétiens passionnés par l’Antiquité. Ils chantent les bienfaits des langues anciennes et de l’instruction profane et religieuse, mais aussi du jeu, du sport, de l’observation, des voyages… Comment former l’enfant, cette créature malléable et fragile que nos chers humanistes découvrent ?

Un enfant n’est pas un adulte en miniature, mais possède sa nature propre qu’il faut apprendre à connaître, respecter, façonner. Le cerveau enfantin est mou, chaud et humide, tout s’y imprime plus facilement, disent certains. D’autres parlent de dressage, cherchent à se mettre à hauteur d’enfant et préconisent des méthodes pédagogiques nouvelles. Les humanistes sont des chrétiens passionnés par l’Antiquité. Ils chantent les bienfaits des langues anciennes et de l’instruction profane et religieuse, mais aussi du jeu, du sport, de l’observation, des voyages… Comment former l’enfant, cette créature malléable et fragile que nos chers humanistes découvrent ?

À CONSULTER...

Un enfant n’est pas un adulte en miniature, mais possède sa nature propre qu’il faut apprendre à connaître, respecter, façonner. Le cerveau enfantin est mou, chaud et humide, tout s’y imprime plus facilement, disent certains. D’autres parlent de dressage, cherchent à se mettre à hauteur d’enfant et préconisent des méthodes pédagogiques nouvelles. Les humanistes sont des chrétiens passionnés par l’Antiquité. Ils chantent les bienfaits des langues anciennes et de l’instruction profane et religieuse, mais aussi du jeu, du sport, de l’observation, des voyages… Comment former l’enfant, cette créature malléable et fragile que nos chers humanistes découvrent ?

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes