Le site est en maintenance. Des problèmes d'affichage peuvent apparaître.
ACCUEIL À PROPOS CRÉDITS

RETOUR AUX CHAPITRES

La formation : l’internationalisation en action

L’ENFANT, UN ÊTRE À FORMER

NOUVEAUX LIEUX, NOUVELLES INSTITUTIONS

DES RÉGENTS ET D’ANCIENS ÉLÈVES TÉMOIGNENT

BIBLIOTHÈQUE SONORE

Les actions de formation du CIE jouent habilement sur les lieux et les échelles d’intervention, l’internationalisation étant une priorité.

Démonstration d’éducation nutritionnelle lors d’une session de perfectionnement au Gabon dans les années 1970

Démonstration d’éducation nutritionnelle lors d’une session de perfectionnement au Gabon dans les années 1970 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 14).

En France

Une partie des cours proposés par le CIE a lieu à Paris ou dans des grandes villes de province. Ces cours sont dits internationaux car ils sont préparés avec la collaboration de diverses institutions internationales et parce qu’ils accueillent de nombreux auditeurs ou stagiaires étrangers. C’est le CIE qui entre en relation avec les gouvernements étrangers en leur demandant de proposer des candidatures. Les cours s’étalent sur trois à quatre mois. Le CIE s’efforce donc de prendre en
charge la trentaine de participants avec un soin particulier pour les aider à s’accoutumer aux conditions de vie en France. Aux cours classiques s’ajoutent des conférences, souvent illustrées de films ou de supports audiovisuels, de voyages d’études, de visites d’établissements de santé.

Carte des 63 pays où le CIE a organisé des enseignements entre 1950 et 1971

Carte des 63 pays où le CIE a organisé des enseignements entre 1950 et 1971 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 15).

Origine des participants aux cours de perfectionnement du CIE entre 1950 et 1962, d’après le rapport annuel 1962

Origine des participants aux cours de perfectionnement du CIE entre 1950 et 1962, d’après le rapport annuel 1962 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 13).

À l’étranger

Une bonne partie de l’œuvre de formation du CIE se déploie à l’étranger. Les pays qui en font la demande peuvent bénéficier de « sessions de perfectionnement nationales ». Le CIE envoie des équipes pédago­giques sur place qui organisent la formation en collaboration avec des relais locaux et avec le soutien des gouvernements. En nombre de participants, c’est l’Afrique qui, après l’Europe, bien présente, bénéficie le plus de ces enseignements, lien France-Afrique oblige.
Le rayonnement international des enseignements du CIE ne passe pas uniquement par du présentiel, avec des auditeurs physiquement présents. Le CIE propose aussi des formules à distance, par correspondance. Les auditeurs reçoivent un support de cours et des devoirs à renvoyer. En cas de succès, ils reçoivent une attestation.

Les auditeurs du cours de pédiatrie sociale originaires de 24 pays dans les années 1950

Les auditeurs du cours de pédiatrie sociale originaires de 24 pays dans les années 1950 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 01)

Impacts et retombées

La question des conséquences sur la longue durée de cette action volontariste de formation est difficile à aborder. Le CIE effectue des enquêtes de satisfaction et des évaluations. Il s’efforce de faire vivre la relation avec ses anciens élèves. Quantitativement, les résultats sont incontestables : 15 207 personnes accueillies au cours de 302 modules de formation entre 1950 et 1970. Sur le plan qualitatif, le CIE peut revendiquer la diffusion internationalement accrue de toutes les formes
de sensibilité aux problèmes de l’enfance.

Les actions de formation du CIE jouent habilement sur les lieux et les échelles d’intervention, l’internationalisation étant une priorité.

Démonstration d’éducation nutritionnelle lors d’une session de perfectionnement au Gabon dans les années 1970

Démonstration d’éducation nutritionnelle lors d’une session de perfectionnement au Gabon dans les années 1970 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 14).

En France

Une partie des cours proposés par le CIE a lieu à Paris ou dans des grandes villes de province. Ces cours sont dits internationaux car ils sont préparés avec la collaboration de diverses institutions internationales et parce qu’ils accueillent de nombreux auditeurs ou stagiaires étrangers. C’est le CIE qui entre en relation avec les gouvernements étrangers en leur demandant de proposer des candidatures. Les cours s’étalent sur trois à quatre mois. Le CIE s’efforce donc de prendre en
charge la trentaine de participants avec un soin particulier pour les aider à s’accoutumer aux conditions de vie en France. Aux cours classiques s’ajoutent des conférences, souvent illustrées de films ou de supports audiovisuels, de voyages d’études, de visites d’établissements de santé.

Carte des 63 pays où le CIE a organisé des enseignements entre 1950 et 1971

Carte des 63 pays où le CIE a organisé des enseignements entre 1950 et 1971 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 15).

Origine des participants aux cours de perfectionnement du CIE entre 1950 et 1962, d’après le rapport annuel 1962

Origine des participants aux cours de perfectionnement du CIE entre 1950 et 1962, d’après le rapport annuel 1962 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 13).

À l’étranger

Une bonne partie de l’œuvre de formation du CIE se déploie à l’étranger. Les pays qui en font la demande peuvent bénéficier de « sessions de perfectionnement nationales ». Le CIE envoie des équipes pédago­giques sur place qui organisent la formation en collaboration avec des relais locaux et avec le soutien des gouvernements. En nombre de participants, c’est l’Afrique qui, après l’Europe, bien présente, bénéficie le plus de ces enseignements, lien France-Afrique oblige.
Le rayonnement international des enseignements du CIE ne passe pas uniquement par du présentiel, avec des auditeurs physiquement présents. Le CIE propose aussi des formules à distance, par correspondance. Les auditeurs reçoivent un support de cours et des devoirs à renvoyer. En cas de succès, ils reçoivent une attestation.

Les auditeurs du cours de pédiatrie sociale originaires de 24 pays dans les années 1950

Les auditeurs du cours de pédiatrie sociale originaires de 24 pays dans les années 1950 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 01)

Impacts et retombées

La question des conséquences sur la longue durée de cette action volontariste de formation est difficile à aborder. Le CIE effectue des enquêtes de satisfaction et des évaluations. Il s’efforce de faire vivre la relation avec ses anciens élèves. Quantitativement, les résultats sont incontestables : 15 207 personnes accueillies au cours de 302 modules de formation entre 1950 et 1970. Sur le plan qualitatif, le CIE peut revendiquer la diffusion internationalement accrue de toutes les formes
de sensibilité aux problèmes de l’enfance.

Les actions de formation du CIE jouent habilement sur les lieux et les échelles d’intervention, l’internationalisation étant une priorité.

Démonstration d’éducation nutritionnelle lors d’une session de perfectionnement au Gabon dans les années 1970

Démonstration d’éducation nutritionnelle lors d’une session de perfectionnement au Gabon dans les années 1970 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 14).

En France

Une partie des cours proposés par le CIE a lieu à Paris ou dans des grandes villes de province. Ces cours sont dits internationaux car ils sont préparés avec la collaboration de diverses institutions internationales et parce qu’ils accueillent de nombreux auditeurs ou stagiaires étrangers. C’est le CIE qui entre en relation avec les gouvernements étrangers en leur demandant de proposer des candidatures. Les cours s’étalent sur trois à quatre mois. Le CIE s’efforce donc de prendre en
charge la trentaine de participants avec un soin particulier pour les aider à s’accoutumer aux conditions de vie en France. Aux cours classiques s’ajoutent des conférences, souvent illustrées de films ou de supports audiovisuels, de voyages d’études, de visites d’établissements de santé.

Carte des 63 pays où le CIE a organisé des enseignements entre 1950 et 1971

Carte des 63 pays où le CIE a organisé des enseignements entre 1950 et 1971 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 15).

Origine des participants aux cours de perfectionnement du CIE entre 1950 et 1962, d’après le rapport annuel 1962

Origine des participants aux cours de perfectionnement du CIE entre 1950 et 1962, d’après le rapport annuel 1962 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 13).

À l’étranger

Une bonne partie de l’œuvre de formation du CIE se déploie à l’étranger. Les pays qui en font la demande peuvent bénéficier de « sessions de perfectionnement nationales ». Le CIE envoie des équipes pédago­giques sur place qui organisent la formation en collaboration avec des relais locaux et avec le soutien des gouvernements. En nombre de participants, c’est l’Afrique qui, après l’Europe, bien présente, bénéficie le plus de ces enseignements, lien France-Afrique oblige.
Le rayonnement international des enseignements du CIE ne passe pas uniquement par du présentiel, avec des auditeurs physiquement présents. Le CIE propose aussi des formules à distance, par correspondance. Les auditeurs reçoivent un support de cours et des devoirs à renvoyer. En cas de succès, ils reçoivent une attestation.

Les auditeurs du cours de pédiatrie sociale originaires de 24 pays dans les années 1950

Les auditeurs du cours de pédiatrie sociale originaires de 24 pays dans les années 1950 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 01)

Impacts et retombées

La question des conséquences sur la longue durée de cette action volontariste de formation est difficile à aborder. Le CIE effectue des enquêtes de satisfaction et des évaluations. Il s’efforce de faire vivre la relation avec ses anciens élèves. Quantitativement, les résultats sont incontestables : 15 207 personnes accueillies au cours de 302 modules de formation entre 1950 et 1970. Sur le plan qualitatif, le CIE peut revendiquer la diffusion internationalement accrue de toutes les formes
de sensibilité aux problèmes de l’enfance.

À CONSULTER...

Les actions de formation du CIE jouent habilement sur les lieux et les échelles d’intervention, l’internationalisation étant une priorité.

Démonstration d’éducation nutritionnelle lors d’une session de perfectionnement au Gabon dans les années 1970

Démonstration d’éducation nutritionnelle lors d’une session de perfectionnement au Gabon dans les années 1970 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 14).

En France

Une partie des cours proposés par le CIE a lieu à Paris ou dans des grandes villes de province. Ces cours sont dits internationaux car ils sont préparés avec la collaboration de diverses institutions internationales et parce qu’ils accueillent de nombreux auditeurs ou stagiaires étrangers. C’est le CIE qui entre en relation avec les gouvernements étrangers en leur demandant de proposer des candidatures. Les cours s’étalent sur trois à quatre mois. Le CIE s’efforce donc de prendre en
charge la trentaine de participants avec un soin particulier pour les aider à s’accoutumer aux conditions de vie en France. Aux cours classiques s’ajoutent des conférences, souvent illustrées de films ou de supports audiovisuels, de voyages d’études, de visites d’établissements de santé.

Carte des 63 pays où le CIE a organisé des enseignements entre 1950 et 1971

Carte des 63 pays où le CIE a organisé des enseignements entre 1950 et 1971 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 15).

Origine des participants aux cours de perfectionnement du CIE entre 1950 et 1962, d’après le rapport annuel 1962

Origine des participants aux cours de perfectionnement du CIE entre 1950 et 1962, d’après le rapport annuel 1962 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 13).

À l’étranger

Une bonne partie de l’œuvre de formation du CIE se déploie à l’étranger. Les pays qui en font la demande peuvent bénéficier de « sessions de perfectionnement nationales ». Le CIE envoie des équipes pédago­giques sur place qui organisent la formation en collaboration avec des relais locaux et avec le soutien des gouvernements. En nombre de participants, c’est l’Afrique qui, après l’Europe, bien présente, bénéficie le plus de ces enseignements, lien France-Afrique oblige.
Le rayonnement international des enseignements du CIE ne passe pas uniquement par du présentiel, avec des auditeurs physiquement présents. Le CIE propose aussi des formules à distance, par correspondance. Les auditeurs reçoivent un support de cours et des devoirs à renvoyer. En cas de succès, ils reçoivent une attestation.

Les auditeurs du cours de pédiatrie sociale originaires de 24 pays dans les années 1950

Les auditeurs du cours de pédiatrie sociale originaires de 24 pays dans les années 1950 (Bibl. univ. Angers, 1 CIDEF 01)

Impacts et retombées

La question des conséquences sur la longue durée de cette action volontariste de formation est difficile à aborder. Le CIE effectue des enquêtes de satisfaction et des évaluations. Il s’efforce de faire vivre la relation avec ses anciens élèves. Quantitativement, les résultats sont incontestables : 15 207 personnes accueillies au cours de 302 modules de formation entre 1950 et 1970. Sur le plan qualitatif, le CIE peut revendiquer la diffusion internationalement accrue de toutes les formes
de sensibilité aux problèmes de l’enfance.

La formation : l’internationalisation en action