ACCUEIL À PROPOS CRÉDITSMENTIONS LÉGALESPORTAIL ENJEU[X]

RETOUR AUX CHAPITRES

6 Terrains et dispositifs de collecte du Corpus

L’ENFANT, UN ÊTRE À FORMER

NOUVEAUX LIEUX, NOUVELLES INSTITUTIONS

DES RÉGENTS ET D’ANCIENS ÉLÈVES TÉMOIGNENT

BIBLIOTHÈQUE SONORE

Terrain 1 : Collégiens allophones en inclusion scolaire : Présentation du terrain

Issu du Mémoire de Master 2 : Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :

Vanessa Rousseau (2019)

Parcours et compétences plurilingues Quels recours dans l’appropriation du français langue de scolarisation ?, sous la direction de Aude Bretegnier, soutenu le : 11/12/2019, Le Mans Université.
Publics : Collégiens allophones en dispositif éducatif UPE2A
Action de terrain menée : conception et mise en place d’un programme d’activités plurilingues en collège (Le Mans, sept. 2018 - mai 2019,
2 jours / semaine, 3 groupes d’apprenants).
Collectes par : enregistrement-vidéo d’interactions didactiques et échanges collectifs, notes d’observations. Entretiens semi-directifs enregistrés menés en fin d’action.

  • Entretiens semi-directifs d’explicitation des répertoires langagiers et parcours d’appropriation bi/plurilingues réalisés en fin d’action éducative mise en place pendant une année scolaire avec des collégiens allophones nouvellement arrivés en France. Terrain de recherche pour le mémoire de Master 2, interrogeant les leviers, freins et indicateurs de «compétence plurilingue » en lien avec l’appropriation du français nouvelle langue de scolarisation.
  • Données : observations filmées des comportements, procédés et stratégies d’apprentissages ; enregistrement et transcription de discours.
  • Observables complémentaires : Représentations graphiques des répertoires langagiers (dessins réalisés par les élèves) après chaque entretien.
  • Corpus retravaillés par Vanessa Rousseau, en coopération avec Aude Bretegnier pour l’analyse et la construction de certains portraits langagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 2 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers AFaLaC

Corpus issu du Mémoire de Master 2 : Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :
Violaine Béduneau (2018)

Valorisation des langues et cultures familiales en milieu scolaire : Quels effets sur les compétences psychosociales des parents ?, sous la direction de Marie-Laure Tending, soutenu le : 12 juillet 2018, Le Mans Université.
Situation formative : Ateliers parents AFaLaC, spectacles d’histoires et co-animations de séances d’éveil aux langues, Le Mans, 2017-2018.
Collectes par : enregistrement audio d’entretiens semi-directifs, notes d’observations échanges collectifs en atelier.

  • Entretiens semi-directifs effectués auprès de femmes issues de l’immigration participant ou ayant participé aux dispositifs de valorisation des langues et cultures familiales organisés par l’Association Familles Langues, Cultures : AFaLaC (Le Mans)
  • Entretiens permettant de resituer les trajectoires de vie, migratoires, familiales, et langagières.
  • Questionnement et problématique de recherche portant sur les dynamiques de constructions identitaires dans le relationnel construit à l’école, à l’association. La recherche, effectuée dans le cadre d’un master 2 Métiers du FLE portait sur l’évolution des compétences psychosociales de ces femmes et mères investies dans les projets de l’association et de l’école.
  • Corpus retravaillés par Violaine Béduneau, en coopération avec Aude Bretegnier pour l’analyse et la construction de certains portraits langagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 3 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : atelier « ALPE »

Corpus collecté en formation « ALPE » : Atelier Langues, Paroles, Ecritures, organisé en Centre social (zone ECLAIR, 72), conception et co-animation: A. Bretegnier et I. Audras, CREN, Le Mans Université (2012, 14 séances).
Publics adultes, diversement scolarisés, en majorité issus de l’immigration, apprentissage ou renforcement de l’écrit en français.
Dispositif de recherche-action explicité aux apprenants, enregistrement de certaines séances, transcription d’échanges collectifs.
Pour l’analyse des portraits, les corpus d’interactions enregistrées ont été complétés de notes d’observations et de paroles collectées tout au long de l’action (Journal de recherche, A. Bretegnier).

  • Recherche-action pour expérimenter et construire une démarche « didactique des langues en relations » puisant dans les approches plurilingues et socio-biographiques au service d’une appropriation renforcée du français (Bretegnier, 2008, 2013, 2014).
  • Conception/ programmation de séquences dont l’objectif est de stimuler chez les adultes une posture réflexive d’observation, d’analyse entre des langues, d’explicitation et de conceptualisation à propos des langues parmi lesquelles le français, d’un point de vue métalinguistique, leurs fonctionnements, leurs constructions, mais aussi du point de vue épilinguistique des construits relationnels aux langues, des ressentis et des imaginaires, des liens qui se tissent au français « langue d’intégration ».
  • Analyse de l’expérimentation didactique et des compétences en construction dans l’atelier ALPE (Bretegnier & Audras, 2017).
  • Corpus retravaillés par Aude Bretegnier (contextualisation et analyses) pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 4 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers « FLI »

Corpus issu de la Thèse de :
Myriam Dupouy, (2018)

Dire (avec) l’accent. Représentations et attitudes liées aux accents en formation linguistique obligatoire pour adultes migrants allophones, sous la co-direction de Ronan Calvez et Aude Bretegnier, soutenue le 06 février 2018, CRBC, Université de Bretagne Occidentale. Qualif. 7-CNU.
Publics : Adultes en formation de français langue d’intégration (FLI)
Observations participantes (+ pratique professionnelle), entretiens semi-directifs, notes d’observations,
Brest, Quimper, 2013-2016.

  • Le contexte de formation obligatoire en Français langue d’intégration est fortement marqué par l’hétérogénéité des profils, notamment plurilingues.
  • La recherche s’attache à analyser les représentations liées aux accents, du point de vue de la perception, de la réception et de l’enseignement afin de comprendre les enjeux sous-tendus par les usages de cette notion chez les stagiaires et les formateurs.
  • Travail de terrain de type ethno-sociolinguistique : analyse des discours épilinguistiques axiologiques qui présentent les accents comme marqueurs identitaires, révélateurs des rapports à la norme du français et aux langues « déjà là » en contexte de migration, pour déceler et comprendre les sentiments d’insécurité linguistique et d’illégitimité liés aux enjeux socio-politiques de l’injonction à l’intégration.
  • Corpus retravaillés par Myriam Dupouy pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 5 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers AFaLaC

Corpus issu du Mémoire de Master 2, Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :
Hanan Loughmari (2018)

Les approches plurielles au service de l’alphabétisation et l’inclusion des migrants, sous la direction de Aude Bretegnier, soutenu le 20 sept 2018, Le Mans Université.
Publics : Adultes, femmes migrantes en atelier de lecture-écriture en français
Terrain : Ateliers Alphabétisation et Mamies conteuses, AFaLaC, Le Mans 2017 et 2018,
Collectes par entretiens semi-directifs, échanges informels, notes d’observation participante.

  • Entretiens semi-directifs effectués auprès de femmes issues de l’immigration participant ou ayant participé aux ateliers d’Alphabétisation et / ou à l’action éducative « Mamies conteuses » organisés par l’Association Familles Langues, Cultures : AFaLaC (Le Mans).
  • Les données permettent de retracer les parcours migratoires et d’intégration de ces femmes, marqués par l’évolution des rapports aux langues, des choix de transmission ou de non-transmission linguistique, selon des enjeux et avec des impacts socio-identitaires évolutifs.
  • Corpus retravaillés par Hanan Loughmari, en coopération avec Aude Bretegnier, pour l’analyse et la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 6 : Des « migr-étudiants » africains francophones en mobilités migratoires et parcours d’intégration

Corpus issu de la Thèse de :
Marie-Laure Tending (2014)

Parcours migratoires et constructions identitaires en contextes francophones. Une lecture sociolinguistique du processus d’intégration de migrants africains en France et en Acadie du Nouveau-Brunswick, Thèse en co-tutuelle sous la co-direction d’Annette Boudreau, Université de Moncton, et Didier de Robillard, Université François-Rabelais de Tours, DYNADIV. Qualif. 7-CNU.

Et de l’Habilitation à Diriger des Recherches de :
Aude Bretegnier (2016)

Imaginaires plurilingues en situations de pluralités linguistiques inégalitaires, Vingt ans « au cœur et aux marges » de la sociolinguistique, HDR soutenue le 09.11.2016, Le Mans Université. Qualif. 7-CNU.

  • Entretiens biographiques (récits d’expériences) individuels menés avec des étudiants en fin de cursus universitaire, originaires d’Afrique noire francophone (Sénégal, Gabon).
  • Reconstruire les histoires d’appropriation sociolangagières, mémoires d’écoles, parcours de mobilités migratoire et d’intégration en France.
  • Questionnement sur les enjeux socio-identitaires des rapports construits aux langues et leurs impacts sur les dynamiques d’appropriation linguistique et d’insertion/ affiliation sociale, en particulier l’expérience francophone, les relations au français statutairement dominant en contexte africain (héritage colonial, langue officielle et de scolarisation), puis langue « d’intégration » en France.
  • Corpus retravaillés par Marie-Laure Tending, et Aude Bretegnier, pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.
Plan de l’exposition →
Imaginaires plurilingues entre familles et écoles : expériences, parcours, démarches didactiques

Terrain 1 : Collégiens allophones en inclusion scolaire : Présentation du terrain

Issu du Mémoire de Master 2 : Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :

Vanessa Rousseau (2019)

Parcours et compétences plurilingues Quels recours dans l’appropriation du français langue de scolarisation ?, sous la direction de Aude Bretegnier, soutenu le : 11/12/2019, Le Mans Université.
Publics : Collégiens allophones en dispositif éducatif UPE2A
Action de terrain menée : conception et mise en place d’un programme d’activités plurilingues en collège (Le Mans, sept. 2018 - mai 2019,
2 jours / semaine, 3 groupes d’apprenants).
Collectes par : enregistrement-vidéo d’interactions didactiques et échanges collectifs, notes d’observations. Entretiens semi-directifs enregistrés menés en fin d’action.

  • Entretiens semi-directifs d’explicitation des répertoires langagiers et parcours d’appropriation bi/plurilingues réalisés en fin d’action éducative mise en place pendant une année scolaire avec des collégiens allophones nouvellement arrivés en France. Terrain de recherche pour le mémoire de Master 2, interrogeant les leviers, freins et indicateurs de «compétence plurilingue » en lien avec l’appropriation du français nouvelle langue de scolarisation.
  • Données : observations filmées des comportements, procédés et stratégies d’apprentissages ; enregistrement et transcription de discours.
  • Observables complémentaires : Représentations graphiques des répertoires langagiers (dessins réalisés par les élèves) après chaque entretien.
  • Corpus retravaillés par Vanessa Rousseau, en coopération avec Aude Bretegnier pour l’analyse et la construction de certains portraits langagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 2 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers AFaLaC

Corpus issu du Mémoire de Master 2 : Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :
Violaine Béduneau (2018)

Valorisation des langues et cultures familiales en milieu scolaire : Quels effets sur les compétences psychosociales des parents ?, sous la direction de Marie-Laure Tending, soutenu le : 12 juillet 2018, Le Mans Université.
Situation formative : Ateliers parents AFaLaC, spectacles d’histoires et co-animations de séances d’éveil aux langues, Le Mans, 2017-2018.
Collectes par : enregistrement audio d’entretiens semi-directifs, notes d’observations échanges collectifs en atelier.

  • Entretiens semi-directifs effectués auprès de femmes issues de l’immigration participant ou ayant participé aux dispositifs de valorisation des langues et cultures familiales organisés par l’Association Familles Langues, Cultures : AFaLaC (Le Mans)
  • Entretiens permettant de resituer les trajectoires de vie, migratoires, familiales, et langagières.
  • Questionnement et problématique de recherche portant sur les dynamiques de constructions identitaires dans le relationnel construit à l’école, à l’association. La recherche, effectuée dans le cadre d’un master 2 Métiers du FLE portait sur l’évolution des compétences psychosociales de ces femmes et mères investies dans les projets de l’association et de l’école.
  • Corpus retravaillés par Violaine Béduneau, en coopération avec Aude Bretegnier pour l’analyse et la construction de certains portraits langagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 3 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : atelier « ALPE »

Corpus collecté en formation « ALPE » : Atelier Langues, Paroles, Ecritures, organisé en Centre social (zone ECLAIR, 72), conception et co-animation: A. Bretegnier et I. Audras, CREN, Le Mans Université (2012, 14 séances).
Publics adultes, diversement scolarisés, en majorité issus de l’immigration, apprentissage ou renforcement de l’écrit en français.
Dispositif de recherche-action explicité aux apprenants, enregistrement de certaines séances, transcription d’échanges collectifs.
Pour l’analyse des portraits, les corpus d’interactions enregistrées ont été complétés de notes d’observations et de paroles collectées tout au long de l’action (Journal de recherche, A. Bretegnier).

  • Recherche-action pour expérimenter et construire une démarche « didactique des langues en relations » puisant dans les approches plurilingues et socio-biographiques au service d’une appropriation renforcée du français (Bretegnier, 2008, 2013, 2014).
  • Conception/ programmation de séquences dont l’objectif est de stimuler chez les adultes une posture réflexive d’observation, d’analyse entre des langues, d’explicitation et de conceptualisation à propos des langues parmi lesquelles le français, d’un point de vue métalinguistique, leurs fonctionnements, leurs constructions, mais aussi du point de vue épilinguistique des construits relationnels aux langues, des ressentis et des imaginaires, des liens qui se tissent au français « langue d’intégration ».
  • Analyse de l’expérimentation didactique et des compétences en construction dans l’atelier ALPE (Bretegnier & Audras, 2017).
  • Corpus retravaillés par Aude Bretegnier (contextualisation et analyses) pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 4 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers « FLI »

Corpus issu de la Thèse de :
Myriam Dupouy, (2018)

Dire (avec) l’accent. Représentations et attitudes liées aux accents en formation linguistique obligatoire pour adultes migrants allophones, sous la co-direction de Ronan Calvez et Aude Bretegnier, soutenue le 06 février 2018, CRBC, Université de Bretagne Occidentale. Qualif. 7-CNU.
Publics : Adultes en formation de français langue d’intégration (FLI)
Observations participantes (+ pratique professionnelle), entretiens semi-directifs, notes d’observations,
Brest, Quimper, 2013-2016.

  • Le contexte de formation obligatoire en Français langue d’intégration est fortement marqué par l’hétérogénéité des profils, notamment plurilingues.
  • La recherche s’attache à analyser les représentations liées aux accents, du point de vue de la perception, de la réception et de l’enseignement afin de comprendre les enjeux sous-tendus par les usages de cette notion chez les stagiaires et les formateurs.
  • Travail de terrain de type ethno-sociolinguistique : analyse des discours épilinguistiques axiologiques qui présentent les accents comme marqueurs identitaires, révélateurs des rapports à la norme du français et aux langues « déjà là » en contexte de migration, pour déceler et comprendre les sentiments d’insécurité linguistique et d’illégitimité liés aux enjeux socio-politiques de l’injonction à l’intégration.
  • Corpus retravaillés par Myriam Dupouy pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 5 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers AFaLaC

Corpus issu du Mémoire de Master 2, Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :
Hanan Loughmari (2018)

Les approches plurielles au service de l’alphabétisation et l’inclusion des migrants, sous la direction de Aude Bretegnier, soutenu le 20 sept 2018, Le Mans Université.
Publics : Adultes, femmes migrantes en atelier de lecture-écriture en français
Terrain : Ateliers Alphabétisation et Mamies conteuses, AFaLaC, Le Mans 2017 et 2018,
Collectes par entretiens semi-directifs, échanges informels, notes d’observation participante.

  • Entretiens semi-directifs effectués auprès de femmes issues de l’immigration participant ou ayant participé aux ateliers d’Alphabétisation et / ou à l’action éducative « Mamies conteuses » organisés par l’Association Familles Langues, Cultures : AFaLaC (Le Mans).
  • Les données permettent de retracer les parcours migratoires et d’intégration de ces femmes, marqués par l’évolution des rapports aux langues, des choix de transmission ou de non-transmission linguistique, selon des enjeux et avec des impacts socio-identitaires évolutifs.
  • Corpus retravaillés par Hanan Loughmari, en coopération avec Aude Bretegnier, pour l’analyse et la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 6 : Des « migr-étudiants » africains francophones en mobilités migratoires et parcours d’intégration

Corpus issu de la Thèse de :
Marie-Laure Tending (2014)

Parcours migratoires et constructions identitaires en contextes francophones. Une lecture sociolinguistique du processus d’intégration de migrants africains en France et en Acadie du Nouveau-Brunswick, Thèse en co-tutuelle sous la co-direction d’Annette Boudreau, Université de Moncton, et Didier de Robillard, Université François-Rabelais de Tours, DYNADIV. Qualif. 7-CNU.

Et de l’Habilitation à Diriger des Recherches de :
Aude Bretegnier (2016)

Imaginaires plurilingues en situations de pluralités linguistiques inégalitaires, Vingt ans « au cœur et aux marges » de la sociolinguistique, HDR soutenue le 09.11.2016, Le Mans Université. Qualif. 7-CNU.

  • Entretiens biographiques (récits d’expériences) individuels menés avec des étudiants en fin de cursus universitaire, originaires d’Afrique noire francophone (Sénégal, Gabon).
  • Reconstruire les histoires d’appropriation sociolangagières, mémoires d’écoles, parcours de mobilités migratoire et d’intégration en France.
  • Questionnement sur les enjeux socio-identitaires des rapports construits aux langues et leurs impacts sur les dynamiques d’appropriation linguistique et d’insertion/ affiliation sociale, en particulier l’expérience francophone, les relations au français statutairement dominant en contexte africain (héritage colonial, langue officielle et de scolarisation), puis langue « d’intégration » en France.
  • Corpus retravaillés par Marie-Laure Tending, et Aude Bretegnier, pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 1 : Collégiens allophones en inclusion scolaire : Présentation du terrain

Issu du Mémoire de Master 2 : Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :

Vanessa Rousseau (2019)

Parcours et compétences plurilingues Quels recours dans l’appropriation du français langue de scolarisation ?, sous la direction de Aude Bretegnier, soutenu le : 11/12/2019, Le Mans Université.
Publics : Collégiens allophones en dispositif éducatif UPE2A
Action de terrain menée : conception et mise en place d’un programme d’activités plurilingues en collège (Le Mans, sept. 2018 - mai 2019,
2 jours / semaine, 3 groupes d’apprenants).
Collectes par : enregistrement-vidéo d’interactions didactiques et échanges collectifs, notes d’observations. Entretiens semi-directifs enregistrés menés en fin d’action.

  • Entretiens semi-directifs d’explicitation des répertoires langagiers et parcours d’appropriation bi/plurilingues réalisés en fin d’action éducative mise en place pendant une année scolaire avec des collégiens allophones nouvellement arrivés en France. Terrain de recherche pour le mémoire de Master 2, interrogeant les leviers, freins et indicateurs de «compétence plurilingue » en lien avec l’appropriation du français nouvelle langue de scolarisation.
  • Données : observations filmées des comportements, procédés et stratégies d’apprentissages ; enregistrement et transcription de discours.
  • Observables complémentaires : Représentations graphiques des répertoires langagiers (dessins réalisés par les élèves) après chaque entretien.
  • Corpus retravaillés par Vanessa Rousseau, en coopération avec Aude Bretegnier pour l’analyse et la construction de certains portraits langagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 2 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers AFaLaC

Corpus issu du Mémoire de Master 2 : Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :
Violaine Béduneau (2018)

Valorisation des langues et cultures familiales en milieu scolaire : Quels effets sur les compétences psychosociales des parents ?, sous la direction de Marie-Laure Tending, soutenu le : 12 juillet 2018, Le Mans Université.
Situation formative : Ateliers parents AFaLaC, spectacles d’histoires et co-animations de séances d’éveil aux langues, Le Mans, 2017-2018.
Collectes par : enregistrement audio d’entretiens semi-directifs, notes d’observations échanges collectifs en atelier.

  • Entretiens semi-directifs effectués auprès de femmes issues de l’immigration participant ou ayant participé aux dispositifs de valorisation des langues et cultures familiales organisés par l’Association Familles Langues, Cultures : AFaLaC (Le Mans)
  • Entretiens permettant de resituer les trajectoires de vie, migratoires, familiales, et langagières.
  • Questionnement et problématique de recherche portant sur les dynamiques de constructions identitaires dans le relationnel construit à l’école, à l’association. La recherche, effectuée dans le cadre d’un master 2 Métiers du FLE portait sur l’évolution des compétences psychosociales de ces femmes et mères investies dans les projets de l’association et de l’école.
  • Corpus retravaillés par Violaine Béduneau, en coopération avec Aude Bretegnier pour l’analyse et la construction de certains portraits langagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 3 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : atelier « ALPE »

Corpus collecté en formation « ALPE » : Atelier Langues, Paroles, Ecritures, organisé en Centre social (zone ECLAIR, 72), conception et co-animation: A. Bretegnier et I. Audras, CREN, Le Mans Université (2012, 14 séances).
Publics adultes, diversement scolarisés, en majorité issus de l’immigration, apprentissage ou renforcement de l’écrit en français.
Dispositif de recherche-action explicité aux apprenants, enregistrement de certaines séances, transcription d’échanges collectifs.
Pour l’analyse des portraits, les corpus d’interactions enregistrées ont été complétés de notes d’observations et de paroles collectées tout au long de l’action (Journal de recherche, A. Bretegnier).

  • Recherche-action pour expérimenter et construire une démarche « didactique des langues en relations » puisant dans les approches plurilingues et socio-biographiques au service d’une appropriation renforcée du français (Bretegnier, 2008, 2013, 2014).
  • Conception/ programmation de séquences dont l’objectif est de stimuler chez les adultes une posture réflexive d’observation, d’analyse entre des langues, d’explicitation et de conceptualisation à propos des langues parmi lesquelles le français, d’un point de vue métalinguistique, leurs fonctionnements, leurs constructions, mais aussi du point de vue épilinguistique des construits relationnels aux langues, des ressentis et des imaginaires, des liens qui se tissent au français « langue d’intégration ».
  • Analyse de l’expérimentation didactique et des compétences en construction dans l’atelier ALPE (Bretegnier & Audras, 2017).
  • Corpus retravaillés par Aude Bretegnier (contextualisation et analyses) pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 4 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers « FLI »

Corpus issu de la Thèse de :
Myriam Dupouy, (2018)

Dire (avec) l’accent. Représentations et attitudes liées aux accents en formation linguistique obligatoire pour adultes migrants allophones, sous la co-direction de Ronan Calvez et Aude Bretegnier, soutenue le 06 février 2018, CRBC, Université de Bretagne Occidentale. Qualif. 7-CNU.
Publics : Adultes en formation de français langue d’intégration (FLI)
Observations participantes (+ pratique professionnelle), entretiens semi-directifs, notes d’observations,
Brest, Quimper, 2013-2016.

  • Le contexte de formation obligatoire en Français langue d’intégration est fortement marqué par l’hétérogénéité des profils, notamment plurilingues.
  • La recherche s’attache à analyser les représentations liées aux accents, du point de vue de la perception, de la réception et de l’enseignement afin de comprendre les enjeux sous-tendus par les usages de cette notion chez les stagiaires et les formateurs.
  • Travail de terrain de type ethno-sociolinguistique : analyse des discours épilinguistiques axiologiques qui présentent les accents comme marqueurs identitaires, révélateurs des rapports à la norme du français et aux langues « déjà là » en contexte de migration, pour déceler et comprendre les sentiments d’insécurité linguistique et d’illégitimité liés aux enjeux socio-politiques de l’injonction à l’intégration.
  • Corpus retravaillés par Myriam Dupouy pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 5 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers AFaLaC

Corpus issu du Mémoire de Master 2, Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :
Hanan Loughmari (2018)

Les approches plurielles au service de l’alphabétisation et l’inclusion des migrants, sous la direction de Aude Bretegnier, soutenu le 20 sept 2018, Le Mans Université.
Publics : Adultes, femmes migrantes en atelier de lecture-écriture en français
Terrain : Ateliers Alphabétisation et Mamies conteuses, AFaLaC, Le Mans 2017 et 2018,
Collectes par entretiens semi-directifs, échanges informels, notes d’observation participante.

  • Entretiens semi-directifs effectués auprès de femmes issues de l’immigration participant ou ayant participé aux ateliers d’Alphabétisation et / ou à l’action éducative « Mamies conteuses » organisés par l’Association Familles Langues, Cultures : AFaLaC (Le Mans).
  • Les données permettent de retracer les parcours migratoires et d’intégration de ces femmes, marqués par l’évolution des rapports aux langues, des choix de transmission ou de non-transmission linguistique, selon des enjeux et avec des impacts socio-identitaires évolutifs.
  • Corpus retravaillés par Hanan Loughmari, en coopération avec Aude Bretegnier, pour l’analyse et la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 6 : Des « migr-étudiants » africains francophones en mobilités migratoires et parcours d’intégration

Corpus issu de la Thèse de :
Marie-Laure Tending (2014)

Parcours migratoires et constructions identitaires en contextes francophones. Une lecture sociolinguistique du processus d’intégration de migrants africains en France et en Acadie du Nouveau-Brunswick, Thèse en co-tutuelle sous la co-direction d’Annette Boudreau, Université de Moncton, et Didier de Robillard, Université François-Rabelais de Tours, DYNADIV. Qualif. 7-CNU.

Et de l’Habilitation à Diriger des Recherches de :
Aude Bretegnier (2016)

Imaginaires plurilingues en situations de pluralités linguistiques inégalitaires, Vingt ans « au cœur et aux marges » de la sociolinguistique, HDR soutenue le 09.11.2016, Le Mans Université. Qualif. 7-CNU.

  • Entretiens biographiques (récits d’expériences) individuels menés avec des étudiants en fin de cursus universitaire, originaires d’Afrique noire francophone (Sénégal, Gabon).
  • Reconstruire les histoires d’appropriation sociolangagières, mémoires d’écoles, parcours de mobilités migratoire et d’intégration en France.
  • Questionnement sur les enjeux socio-identitaires des rapports construits aux langues et leurs impacts sur les dynamiques d’appropriation linguistique et d’insertion/ affiliation sociale, en particulier l’expérience francophone, les relations au français statutairement dominant en contexte africain (héritage colonial, langue officielle et de scolarisation), puis langue « d’intégration » en France.
  • Corpus retravaillés par Marie-Laure Tending, et Aude Bretegnier, pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

À CONSULTER...

Terrain 1 : Collégiens allophones en inclusion scolaire : Présentation du terrain

Issu du Mémoire de Master 2 : Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :

Vanessa Rousseau (2019)

Parcours et compétences plurilingues Quels recours dans l’appropriation du français langue de scolarisation ?, sous la direction de Aude Bretegnier, soutenu le : 11/12/2019, Le Mans Université.
Publics : Collégiens allophones en dispositif éducatif UPE2A
Action de terrain menée : conception et mise en place d’un programme d’activités plurilingues en collège (Le Mans, sept. 2018 - mai 2019,
2 jours / semaine, 3 groupes d’apprenants).
Collectes par : enregistrement-vidéo d’interactions didactiques et échanges collectifs, notes d’observations. Entretiens semi-directifs enregistrés menés en fin d’action.

  • Entretiens semi-directifs d’explicitation des répertoires langagiers et parcours d’appropriation bi/plurilingues réalisés en fin d’action éducative mise en place pendant une année scolaire avec des collégiens allophones nouvellement arrivés en France. Terrain de recherche pour le mémoire de Master 2, interrogeant les leviers, freins et indicateurs de «compétence plurilingue » en lien avec l’appropriation du français nouvelle langue de scolarisation.
  • Données : observations filmées des comportements, procédés et stratégies d’apprentissages ; enregistrement et transcription de discours.
  • Observables complémentaires : Représentations graphiques des répertoires langagiers (dessins réalisés par les élèves) après chaque entretien.
  • Corpus retravaillés par Vanessa Rousseau, en coopération avec Aude Bretegnier pour l’analyse et la construction de certains portraits langagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 2 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers AFaLaC

Corpus issu du Mémoire de Master 2 : Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :
Violaine Béduneau (2018)

Valorisation des langues et cultures familiales en milieu scolaire : Quels effets sur les compétences psychosociales des parents ?, sous la direction de Marie-Laure Tending, soutenu le : 12 juillet 2018, Le Mans Université.
Situation formative : Ateliers parents AFaLaC, spectacles d’histoires et co-animations de séances d’éveil aux langues, Le Mans, 2017-2018.
Collectes par : enregistrement audio d’entretiens semi-directifs, notes d’observations échanges collectifs en atelier.

  • Entretiens semi-directifs effectués auprès de femmes issues de l’immigration participant ou ayant participé aux dispositifs de valorisation des langues et cultures familiales organisés par l’Association Familles Langues, Cultures : AFaLaC (Le Mans)
  • Entretiens permettant de resituer les trajectoires de vie, migratoires, familiales, et langagières.
  • Questionnement et problématique de recherche portant sur les dynamiques de constructions identitaires dans le relationnel construit à l’école, à l’association. La recherche, effectuée dans le cadre d’un master 2 Métiers du FLE portait sur l’évolution des compétences psychosociales de ces femmes et mères investies dans les projets de l’association et de l’école.
  • Corpus retravaillés par Violaine Béduneau, en coopération avec Aude Bretegnier pour l’analyse et la construction de certains portraits langagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 3 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : atelier « ALPE »

Corpus collecté en formation « ALPE » : Atelier Langues, Paroles, Ecritures, organisé en Centre social (zone ECLAIR, 72), conception et co-animation: A. Bretegnier et I. Audras, CREN, Le Mans Université (2012, 14 séances).
Publics adultes, diversement scolarisés, en majorité issus de l’immigration, apprentissage ou renforcement de l’écrit en français.
Dispositif de recherche-action explicité aux apprenants, enregistrement de certaines séances, transcription d’échanges collectifs.
Pour l’analyse des portraits, les corpus d’interactions enregistrées ont été complétés de notes d’observations et de paroles collectées tout au long de l’action (Journal de recherche, A. Bretegnier).

  • Recherche-action pour expérimenter et construire une démarche « didactique des langues en relations » puisant dans les approches plurilingues et socio-biographiques au service d’une appropriation renforcée du français (Bretegnier, 2008, 2013, 2014).
  • Conception/ programmation de séquences dont l’objectif est de stimuler chez les adultes une posture réflexive d’observation, d’analyse entre des langues, d’explicitation et de conceptualisation à propos des langues parmi lesquelles le français, d’un point de vue métalinguistique, leurs fonctionnements, leurs constructions, mais aussi du point de vue épilinguistique des construits relationnels aux langues, des ressentis et des imaginaires, des liens qui se tissent au français « langue d’intégration ».
  • Analyse de l’expérimentation didactique et des compétences en construction dans l’atelier ALPE (Bretegnier & Audras, 2017).
  • Corpus retravaillés par Aude Bretegnier (contextualisation et analyses) pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 4 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers « FLI »

Corpus issu de la Thèse de :
Myriam Dupouy, (2018)

Dire (avec) l’accent. Représentations et attitudes liées aux accents en formation linguistique obligatoire pour adultes migrants allophones, sous la co-direction de Ronan Calvez et Aude Bretegnier, soutenue le 06 février 2018, CRBC, Université de Bretagne Occidentale. Qualif. 7-CNU.
Publics : Adultes en formation de français langue d’intégration (FLI)
Observations participantes (+ pratique professionnelle), entretiens semi-directifs, notes d’observations,
Brest, Quimper, 2013-2016.

  • Le contexte de formation obligatoire en Français langue d’intégration est fortement marqué par l’hétérogénéité des profils, notamment plurilingues.
  • La recherche s’attache à analyser les représentations liées aux accents, du point de vue de la perception, de la réception et de l’enseignement afin de comprendre les enjeux sous-tendus par les usages de cette notion chez les stagiaires et les formateurs.
  • Travail de terrain de type ethno-sociolinguistique : analyse des discours épilinguistiques axiologiques qui présentent les accents comme marqueurs identitaires, révélateurs des rapports à la norme du français et aux langues « déjà là » en contexte de migration, pour déceler et comprendre les sentiments d’insécurité linguistique et d’illégitimité liés aux enjeux socio-politiques de l’injonction à l’intégration.
  • Corpus retravaillés par Myriam Dupouy pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 5 : Femmes, mères, grand-mères, en parcours d’intégration : ateliers AFaLaC

Corpus issu du Mémoire de Master 2, Didactique des Langues, Parcours : Métiers du FLE, de :
Hanan Loughmari (2018)

Les approches plurielles au service de l’alphabétisation et l’inclusion des migrants, sous la direction de Aude Bretegnier, soutenu le 20 sept 2018, Le Mans Université.
Publics : Adultes, femmes migrantes en atelier de lecture-écriture en français
Terrain : Ateliers Alphabétisation et Mamies conteuses, AFaLaC, Le Mans 2017 et 2018,
Collectes par entretiens semi-directifs, échanges informels, notes d’observation participante.

  • Entretiens semi-directifs effectués auprès de femmes issues de l’immigration participant ou ayant participé aux ateliers d’Alphabétisation et / ou à l’action éducative « Mamies conteuses » organisés par l’Association Familles Langues, Cultures : AFaLaC (Le Mans).
  • Les données permettent de retracer les parcours migratoires et d’intégration de ces femmes, marqués par l’évolution des rapports aux langues, des choix de transmission ou de non-transmission linguistique, selon des enjeux et avec des impacts socio-identitaires évolutifs.
  • Corpus retravaillés par Hanan Loughmari, en coopération avec Aude Bretegnier, pour l’analyse et la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Terrain 6 : Des « migr-étudiants » africains francophones en mobilités migratoires et parcours d’intégration

Corpus issu de la Thèse de :
Marie-Laure Tending (2014)

Parcours migratoires et constructions identitaires en contextes francophones. Une lecture sociolinguistique du processus d’intégration de migrants africains en France et en Acadie du Nouveau-Brunswick, Thèse en co-tutuelle sous la co-direction d’Annette Boudreau, Université de Moncton, et Didier de Robillard, Université François-Rabelais de Tours, DYNADIV. Qualif. 7-CNU.

Et de l’Habilitation à Diriger des Recherches de :
Aude Bretegnier (2016)

Imaginaires plurilingues en situations de pluralités linguistiques inégalitaires, Vingt ans « au cœur et aux marges » de la sociolinguistique, HDR soutenue le 09.11.2016, Le Mans Université. Qualif. 7-CNU.

  • Entretiens biographiques (récits d’expériences) individuels menés avec des étudiants en fin de cursus universitaire, originaires d’Afrique noire francophone (Sénégal, Gabon).
  • Reconstruire les histoires d’appropriation sociolangagières, mémoires d’écoles, parcours de mobilités migratoire et d’intégration en France.
  • Questionnement sur les enjeux socio-identitaires des rapports construits aux langues et leurs impacts sur les dynamiques d’appropriation linguistique et d’insertion/ affiliation sociale, en particulier l’expérience francophone, les relations au français statutairement dominant en contexte africain (héritage colonial, langue officielle et de scolarisation), puis langue « d’intégration » en France.
  • Corpus retravaillés par Marie-Laure Tending, et Aude Bretegnier, pour la construction des portraits sociolangagiers présentés dans la Galerie IMALING.

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes

Enfances Humanistes